Micro-économie
Parcours : 3ème année de Licence mention Mathématiques, parcours Actuariat

  • Cours (CM) -
  • Cours intégrés (CI) 24h
  • Travaux dirigés (TD) -
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) -

Langue de l'enseignement : Français

Niveau de l'enseignement : B2-Avancé - Utilisateur indépendant

Description du contenu de l'enseignement

L’objectif de ce cours est double. Il s’agit d’introduire l’étudiant à la Théorie des Jeux et également à certaines notions d’Organisation Industrielle.

Pour cette analyse nous allons découvrir, dans un premier temps, les outils de la théorie des jeux qui ont été développés pour faciliter la compréhension d’interactions entre décideurs rationnels. La concurrence imparfaite que se livrent les firmes sur les marchés est typiquement une situation d’interaction d’agents rationnels.

Pour cette raison, nous exploiterons, dans un second temps ces outils de la théorie des jeux, pour étudier les stratégies des firmes et leurs conséquences quant à l’organisation industrielle et au bien-être social. L’objectif ultime est de mettre en lumière les fondements rationnels des politiques publiques. Les stratégies des firmes peuvent être classées suivant la vitesse à laquelle elles sont susceptibles d’être modifiées. A court terme, le prix et la quantité sont les variables qu’une firme peut facilement changer. Nous approfondirons l’étude de cette concurrence de court terme en nous intéressant notamment aux conséquences d’une plus ou moins forte concentration des firmes sur un marché et à l’impact de la taxation sur les stratégies des firmes.

Le cours s’appuiera sur des exemples théoriques et pratiques. Des exercices seront également proposés.


PLAN DU COURS :

Chapitre 1 : Introduction
I. Organisation industrielle et Théorie des jeux
II. Différents types de jeu
III. Plan du cours et bibliographie

Chapitre 2 : Théorie des jeux et oligopoles non coopératifs
I. Définition et représentation des situations d’interaction
II. Représentation de l’information et définition d’une stratégie
III. Les solutions d’un jeu

Chapitre 3 : Stratégies de court-terme des entreprises
I. Equilibre de Nash
II. Concurrence e n prix : Le paradoxe de Bertrand
III. Concurrence par les quantités : L’oligopole de Cournot
IV. Sous-optimalité sociale de la concurrence imparfaite et mesure de la performance d’une entreprise
V. Sous-optimalité sociale et information incomplète
VI. Conclusions

Chapitre 4 : Impact de la taxation
I. Taxes et contrats d’assurance
II. Incidence juridique et incidence économique
III. Incidence économique d’une taxe à la production dans un régime de concurrence parfaite
IV. Incidence économique d’une taxe à la production dans un régime de monopole
V. Incidence économique d’une taxe à la production dans un régime d’oligopole
VI. Taxe et profits des entreprises en concurrence imparfaite
VII. Taxation spécifique et taxation ad valorem
VIII. Conclusions

 

Compétences à acquérir

A l'issue de cet enseignement, les étudiants seront capables de :
- Maîtriser les outils de la théorie des jeux non coopératifs (ensemble d’information, stratégies dominées, fonction de meilleure’ réponse, équilibre de Nash, …etc…) ;
- D’écrire sous la forme d’un jeu non coopératif un problème de choix stratégiques d’entreprises en situation de concurrence imparfaite ;
- De montrer la sous-optimalité sociale de l’équilibre d’un jeu non coopératif ;
- D’identifier les facteurs définissant le degré de concurrence entre les firmes sur un marché de concurrence imparfaite ;
- D’analyser l’impact d’une taxe sur les prix et les profits des entreprises et de comprendre quels sont les agents économiques qui prennent en charge la taxe.


 

Bibliographie, lectures recommandées

BELLEFLAMME, P. and PEITZ, M., Industrial Organization, Markets and Strategies, Cambridge University Press, 2nd edition 2015.
TIROLE J., Théorie de l’organisation industrielle, Tome 2, Economica, Paris, 1995.
YILDIZOGLU M., Introduction à la théorie des jeux, Dunod,, Paris, 2ème édition 2011.

 

Pré-requis obligatoires

Aucun prérequis, cet enseignement est à destination des étudiants n’ayant jamais suivi de cours d’économie.

 

Parcours : 3ème année de Licence mention Mathématiques, parcours Actuariat