Collège

Membres

Tiphaine Adam
Annabelle Bontems
Nicolas Erdrich 
Nathalie Wach 

Problématique

Avec la réforme du collège, les programmes de mathématiques des cycles 3 et 4 ont conféré une place plus large aux transformations géométriques : les symétries et les agrandissements/réductions sont maintenant complétés par les translations, les rotations et les homothéties.

Leur apparition dans les programmes implique d’évidentes questions didactiques : comment les enseigner ? Quelle dose de formalisme institutionnaliser ? Quels types de pratiques argumentatives et démonstratives favorisent-elles ? Comment les relier aux autres parties du programme, notamment aux grandeurs et aux algorithmes ?

Le groupe IREM « collège » projette de travailler ces différentes questions en développant à la fois des activités de manipulation, des activités d’algorithmique débranchée et des activités faisant usage des TICE (GeoGebra, CarMetal, DGPad, Scratch, Blockly, robotique). Le travail réalisé sera proposé à la publication sous forme d’article. 

Pour terminer, précisons que notre démarche est particulièrement soucieuse de viser l’activité mathématique à travers ses dimensions « créative, inductive et esthétique » (BO n30 du 26-7-2018).