Evènements

Décodeuse d'informatique : une nouvelle cordée  Janvier 2021

L’UFR de Mathématique et Informatique lance la cordée de la réussiteDécodeuses d’informatique”. L’objectif est de déconstruire les idées reçues sur la science de l’informatique et en particulier les stéréotypes de genre. Dans le cadre de cette cordée, les élèves découvriront quelques concepts grâce à l’informatique débranchée. Cette action s’adresse aux classes de collège et de seconde, et se fonde sur la rencontre entre une classe et une équipe composée d’enseignants-chercheurs et d’étudiants.

Pour l’inauguration de la cordée, nous avons eu le plaisir d’accueillir à l’université une quarantaine de jeunes filles des collèges Sophie Germain et Foch de Strasbourg. Elles ont découvert les notions d’arbre binaire, d’algorithme, de complexité et de codage de l’information, grâce à un atelier basé sur le jeu du “Qui est-ce ?”.  

Madame la rectrice, Elisabeth Laporte et Monsieur Stéphane Klein, chef du Service Académique d'Information et d'Orientation (CSAIO) ont apporté leur soutien à cette action par leur présence.

Fête de la science  Octobre 2020

Dans le cadre de la fête de la Science, nos enseignants-chercheurs ont proposé des activités autour de l'informatique débranchée.

Journées de l'architecture  Octobre 2019

Dans le cadre de la fête de la Science 2019 et en partenariat avec les Journées Européennes de L’Architecture (JA), l’UFR de Mathématique et d’informatique de l’Université de Strasbourg (bâtiment emblématique des années 60) a laissé entrevoir un autre regard sur sa structure, le temps d’une visite commentée.

Le public passionné a interagi avec les explications de l’architecte M. Laurent KOHLER qui est également peintre et topoète.

 

« L’UFR de Math-info (1967, Bertrand Monet architecte) est l’un des plus beaux exemples à Strasbourg de l’architecture dite moderne.

Du plan d’ensemble au moindre détail, cette architecture illustre parfaitement une pensée aujourd’hui révolue : composition allègre des volume, poteau en béton magnifié, et manifeste, pilotis, brise-soleil, beau patio traité en jardin japonais et amphithéâtres brandis sur le campus. Enfin, les matériaux, les calepinages, en un mot la modénature sont ici remarquables, de régularité, et de justesse.

Avec pour conséquence une grande éloquence de cette architecture pour qui sait la regarder. Les entrées, principale et secondaire, d’emblée repérées, l’organisation limpide du vaste rez-de-chaussée qui distribue le tout autour de deux jardins, ou patio, où que l’on soit on sait où l’on est.

Enfin, encore très méconnue, cette architecture subit régulièrement les outrages de cette ignorance... »

 

Laurent Kohler

Octobre 2019

Journée des licences  Mai 2019

L’année universitaire 2018 /2019 s’est achevée pour la deuxième édition par la journée des licences co-organisée par Nalini Anantharaman, Directrice du labex IRMIA, Sandrine Alberelli, Responsable administrative de l’UFR et par les amicales étudiantes AIUS et ADEM ;  beaucoup d’activités au programme en ce vendredi 24 mai ! cette journée a commencé par des exposés scientifiques d’Andrei Okounkov, de Cédric Bastoul et de David Aubin ; elle s’est poursuivie par un barbecue à midi et par des jeux de toutes sortes : un escape game organisé par les étudiants, des jeux de société, des match de volley et des tournois de pétanque et, ce durant toute l’après-midi dans un esprit festif ;  La journée s’est achevée dans le Grand amphithéâtre Frenkel, par un spectacle MATH’N POP animée par Moreno Andreatta et ses musiciens surprise, Michaël Gutnic et Samuel Maistre aux sax et Jonathan Gasser au cajon ! Ce spectacle met l’accent sur le lien entre les mathématiques et la musique, du « blues de Pythagore » jusqu'aux transformations topologiques sur la pièce Hey Jude des Beatles en passant par des chansons de Paolo Conte et des compositions hamiltoniennes.

Journée Portes Ouvertes  Mars 2019

En ce samedi 9 mars, l’UFR de Mathématique et d’Informatique a accueilli plus de 250 visiteurs dans le cadre de la JPO (Journée Portes Ouvertes) de l’Université de Strasbourg.

Accueillis avec le sourire par nos collègues de l’administration et du SEVE (Service des Études et de la Vie Étudiante), les jeunes filles et garçons accompagnés de leurs parents ont pu déambuler autour des deux stands de Mathématique et d’Informatique installés de part et d’autre du GAM (Grand Amphithéâtre de Mathématique « Jean Frenkel ») du nom du premier directeur de l’UFR.  Cette « arche de Noé » fut également le lieu de la conférence de présentation générale des filières de Mathématique et d’Informatique animée par le Directeur de l’UFR et très suivie durant la matinée et l’après-midi.

Les questions et les réponses fusent !

Questions des jeunes : « Je suis en prépa et je veux faire des maths... je souhaiterais m’inscrire dans un bicursus ; je veux faire de la recherche en informatique... ? »

Réponses des enseignants-chercheurs : « Pas de problème, vous pouvez entamer une première année commune de Mathématique et d’Informatique, intégrer un bicursus comme le MPA (Mathématiques et Physique Approfondies) ou la double licence Math-Éco ; vous pouvez  vous inscrire en licence d’Informatique ensuite vous pourrez vous spécialiser dans un master d’informatique… ! »

Parallèlement, les amicales étudiantes ont assuré avec beaucoup d’écoute leur rôle de guide pour les visites des locaux, d’ambassadeurs Parcoursup, de parrainage pour les futures journées d’immersion… sans oublier de proposer une crêpe confectionnée dans le patio extérieur, dans le froid mais dans la bonne humeur !

La conférence intitulée « Bon, je me décide… problèmes raisonnables mais non calculables » dite de  « popularisation scientifique »  organisée dans le cadre des Séminaires Licence Informatique Mathématique Étudiants (SLIME) a clôturé cette journée dense.

En fin de journée, le jeune Jean Brandon élève de terminale, s’interroge sur son avenir « problème difficile mais non incalculable » !

Nuit de l'info  Décembre 2018

La « Nuit de l’info » a fait son retour comme chaque année à l’UFR de mathématique et d’informatique du coucher du soleil le jeudi 6 décembre au lever du soleil le vendredi 7 décembre 2018. 

Cet évènement national a attiré cette année 4036 participants sur toute la France, répartis en 554 équipes, sur 56 sites.

 Le temps d’une nuit, dans une ambiance festive (quizz, jeux vidéo, challenge), sur fond musical, et à grand renfort de sandwichs, pizzas, snacks, boissons et café, 170 participants du site de Strasbourg ont proposé une application d’assistance numérique orientée Web et multi-plateforme, centrée vers l’explorateur qui évolue dans des conditions extrêmes.

Les étudiants ont aussi eu l’occasion de s’inscrire à des défis proposés par des entreprises locales qui soutiennent l’évènement.  Le site de Strasbourg est arrivé premier en nombre de médailles, notamment grâce à une équipe mixte de Licence3/Master1 qui a remporté 3 des 7 médailles d'or! Félicitations à l'équipe Git-Gud qui s'est démarquée pour cette édition 2018!

L’UFR de mathématique et d’informatique remercie chaleureusement ses 14 partenaires privés : Alten, Altran, Atos, Capcod, CGI, Davidson, Divalto, EID, GFI Informatique, Open, SFEIR, Sogeti, Sopra Steria et T&S ; ses partenaires institutionnels : IUT Robert Schuman, IUT de Haguenau, Centre national des arts et métiers (CNAM) et CESI Exia ; ainsi que l’amicale des informaticiens de l’université de Strasbourg (AIUS) qui œuvrent chaque année au bon déroulement de l’évènement.

L'IREM a fêté ses 50 ans!  Novembre 2018

Le 7 novembre 2018, l’IREM de Strasbourg a célébré son cinquantième anniversaire dans l’amphi qui porte le nom de son premier directeur : Jean Frenkel.

Ce sont les bouleversements qui ont suivi les événements de 1968, notamment dans le monde universitaire, qui ont permis de faire aboutir une revendication déjà ancienne des professeurs de mathématiques du second degré de voir naître des Instituts universitaires dans lesquels ils pourraient se former aux mathématiques modernes. Ces enseignants n’entendaient pas s’inscrire dans une démarche de formation continue classique mais au contraire s’appuyer sur le principe de réflexion-action pour nourrir et mettre en perspective leur propre pratique professionnelle à la lumière d’échanges et de travaux menés dans des groupes thématiques et inter-degrés.  

L’IREM de Strasbourg a ainsi été l’un des trois premiers IREM créés, en même temps que ceux de Paris et Lyon.

Conformément à l’esprit de ces pionniers, Josiane Nervi-Gasparini, la directrice de l’IREM qui a accueilli les participants et rendu hommage au travail de ces prédécesseurs, a souhaité que cet anniversaire soit l’occasion d’échanges, de rencontres intergénérationnelles (des retraités aux jeunes professeurs stagiaires), inter-degrés (professeurs des écoles, collèges, lycées et universitaires) et l’occasion d’écouter et de découvrir des mathématiques stimulantes et fédératrices.

C’est le directeur de l’UFR de mathématique et d’informatique, Vincent Blanloeil qui a donné le coup d’envoi en rappelant la place originale et incontournable qu’occupait l’IREM au sein de l’UFR. Il a en particulier évoqué le rôle moteur joué par l’IREM dans des actions de sensibilisation des lycéens aux mathématiques et à l’Informatique.

Jean-Paul Delahaye, Professeur émérite de l’université de Lille 1, a ensuite donné une conférence ayant pour titre les « Mathématiques de l’Origami » au cours de laquelle il nous a montré que la géométrie du pliage était une science aussi riche et intéressante que la géométrie des constructions à la règle et au compas.

Un pot convivial a suivi réunissant près d’une centaine de personnes qui ont pu échanger souvenirs et surtout projets autour d’un verre. Des affiches et des panneaux conçus par Bruno Metz et Christine Carabin ont permis d’exposer des documents et des photos rappelant les moments forts de l’IREM au cours de ces cinquante années.

85 diplômés du master d’informatique  Juin 2018

La cérémonie de remise de diplômes de la promotion 2017 des étudiants de Master 2 Informatique s’est tenue le vendredi 15 juin dans la prestigieuse salle Pasteur du Palais universitaire.

Soixante-dix diplômés ont répondu présents à l’invitation du département d’informatique, et se sont vus remettre, par Monsieur Michel Deneken, président de l’Université de Strasbourg, et les responsables de filières, le diplôme et une écharpe symbolisant leur réussite.
Ce master compte 4 spécialités et vise à former des informaticiens spécialisés en imagerie 3D, réseaux informatiques, systèmes embarqués, ingénierie des logiciels et des connaissances et en gestion de projets.
Nous félicitons encore chaleureusement tous les diplômés et en particulier les majors de promotion qui se sont vus remettre un prix par le président de l'université.
Cette cérémonie est aussi l’occasion de retrouver nos anciens diplômés (y compris ceux du DESS et du DEA Informatique). M. Serge Ritzenthaler, diplômé 25 ans plus tôt, a ainsi prononcé le discours de clôture de la cérémonie, donnant un avant-goût de la grande rencontre de la promotion 1993 en mai prochain pour l'anniversaire de leur diplôme.

Labex Irmia - Journée des licences  Juin 2018

L’année universitaire 2017/2018 s’est achevée par la journée des licences co-organisée par Nalini Anantharaman, Directrice du labex IRMIA, Sandrine Alberelli, Responsable administrative à l’UFR et par les amicales étudiantes AIUS et ADEM ; beaucoup d’activités au programme en ce lundi 4 juin.

Cette journée a commencé par des exposés scientifiques de Bruno Weber, Moreno Andreatta et Dominique Bechmann, elle s’est poursuivie par un barbecue à midi et par des jeux de toutes sortes (jeu de piste, jeux de société, match de foot, pétanque) durant toute l’après-midi ; le tout a été agrémenté par un petit concert de musique dans le patio.  La journée s’est achevée dans le Grand amphithéâtre Frenkel, par un spectacle animée par la compagnie « L’île logique, théâtre et clowns de sciences fondamentales ». Dans une ambiance loufoque et sur un fond d’épistémologie, les clowns de l’île logique, M. Pile et M. Face, traversent les univers mathématiques de Galois et de Poincaré…sans oublier l’atelier d’écriture avec les étudiants et les comédiens Cédric et David autour « des tables des vérités » qui a débouché sur l’histoire du soldat qui ne sait pas distinguer une poêle d’une casserole !

Nuit de l'info  Décembre 2017

La « Nuit de l’info » est un évènement national qui a attiré cette année 3325 participants sur toute la France, répartis en 462 équipes, sur 46 sites.

La « Nuit de l’info » s’est déroulée comme chaque année à l’UFR de mathématique et d’informatique du coucher du soleil le jeudi 7 décembre au lever du soleil le vendredi 8 décembre 2017.

Le temps d’une nuit, dans une ambiance festive (quizz, jeux vidéo, challenge), sur fond musical, et à renfort de sandwichs, pizzas, snacks, boissons et café, 150 participants du site de Strasbourg ont proposé une application informatique permettant aux usagers de la route et/ou aux organisateurs d’un évènement d’aider, de renseigner, de signaler et de communiquer des informations autour de la prévention des risques routiers sur le thème national « En route pour la fête ! ».

Les étudiants ont aussi eu l’occasion de s’inscrire à des défis proposés par des entreprises locales qui soutiennent l’évènement. Pour ce dixième anniversaire de la Nuit de l’info, l’UFR de mathématique et d’informatique remercie chaleureusement ses 11 partenaires privés : Alten, Altran, Atos, Capcod, CGI, Davidson, EID, Open, SFEIR, Sopra Steria et T&S ; ses partenaires institutionnels : IUT Robert Schuman, IUT de Haguenau, Centre national des arts et métiers (CNAM) et CESI Exia ; ainsi que l’amicale des informaticiens de l’université de Strasbourg (AIUS) qui œuvrent chaque année au bon déroulement de l’évènement.

 

Journée européenne du patrimoine  Septembre 2017

Au programme : une exposition photographique retraçant la construction du bâtiment entre 1965 et 1966, suivie d'une visite du patio extérieur avec un commentaire de l’œuvre ''L'esprit de la mathématique''.
Enfin, la bibliothèque de mathématiques a ouvert ses portes avec une présentation commentée de deux ouvrages issus du fonds Kurt Hensel, mathématicien allemand, qui ont fait l'objet d'une restauration et d'une reliure de création par l'atelier de reliure et de restauration des documents anciens, également ouvert à la visite.

Explications de ces 2 ouvrages par M. Norbert Schappacher, Professeur de mathématiques à l'Université de Strasbourg :

Pour fêter les anniversaires de l’IRMA et des bâtiments de l’UFR de mathématique et d’informatique, nous avons cherché des ouvrages emblématiques de notre bibliothèque qu’on pouvait mettre en valeur par un travail de reliure digne de l’importance des objets. Notre choix est vite tombé sur deux objets singuliers que les aléas de l’histoire ont placés dans nos rayons. Vu de l’extérieur, ils ressemblent à des livres  mais il s’agit en fait de notes manuscrites. Beaucoup de cours dispensés dans les universités européennes au dix-neuvième siècle ont été rédigés et diffusés par des copies manuscrites de notes prises pendant le cours, élaborées ensuite par des étudiants et souvent autorisées in fine par le professeur. Les deux ouvrages que nous avons sélectionnés sont des notes du même cours ; ils ne différent que peu, dans les détails. Ce cours a été donné à Königsberg en hiver 1836/37 par Carl Gustav Jacob JACOBI. Il constitue un jalon important dans la mise en place de la théorie des nombres en tant que discipline mathématique à part entière, suivant et développant plus loin les Disquisitiones Arithmeticae de Gauss (1801). On peut supposer qu’un mathématicien allemand de l’époque intéressé par le sujet pouvait, par des contacts directs et éventuellement en payant un copiste, se procurer une version de ces notes de cours. Sont connues actuellement 5 copies du cours dans le monde entier. Deux sont conservées à Berlin (à différents endroits), une à Zürich, …. et deux se trouvent chez nous à Strasbourg. Plus précisément nous possédons les exemplaires qui appartenaient aux mathématiciens célèbres Leopold Kronecker et Carl Weierstrass à Berlin. Les deux se sont retrouvés en possession de Kurt Hensel par la suite.

Pour indiquer au moins un aspect du rôle historique joué par ce cours de Jacobi, on peut évoquer l’interprétation d’un calcul de certaines sommes de Gauss (comme nous disons aujourd’hui) comme décomposition d’un nombre premier dans un domaine de nombres algébriques. C’est ainsi qu’une notion de la cyclotomie selon Gauss, qui avait d’ailleurs été reprise aussi par Cauchy, ouvre la porte, sous la forme que Jacobi lui donne, à ce qui deviendra la théorie des classes d’idéaux de nos corps algébriques de nombres.

Theorie der Zahlen
Theorie der ganzen Zahlen

 

Cérémonie de remise de diplômes du master d'informatique  Juin 2017

Le département d’informatique de l’UFR de mathématique et d’informatique organisait, vendredi 9 juin 2017, sa traditionnelle cérémonie de remise de diplômes pour les étudiants de Master 2 d’informatique – promotion 2016.

Ce diplôme vise à former des informaticiens spécialisés en imagerie, réseaux informatiques, systèmes embarqués, ingénierie des logiciels et des connaissances et en gestion de projets.

En présence du président de l’Université de Strasbourg Monsieur Michel DENEKEN, quarante-cinq étudiants (sur 67), accompagnés de leurs proches, se sont vus remettre leur diplôme par leur responsable de filière ainsi qu’une écharpe aux couleurs du master, symbole de leur réussite.
Les 4 majors de la promotion ont également reçu un prix pour les féliciter de leurs résultats.

La cérémonie s’est tenue dans la prestigieuse salle Pasteur du Palais universitaire et a réuni plus d’une centaine de personnes, dont les enseignants de la formation, les chefs d’entreprises partenaires, les maîtres d’apprentissage (3 des spécialités de master sont ouvertes à l’apprentissage), ainsi que différents services l’université, dans une ambiance festive terminée en musique au son du groupe TadjaZ.

 

Focus : cinquantenaire des bâtiments Descartes  Mai 2017

Le vendredi 19 mai 2017, a été marqué par le cinquantenaire des bâtiments Descartes. Des exposés ont eu lieu par des enseignants-chercheurs sur « les 50 ans d'informatique », sur « les 50 ans de sismologie » et sur « les 50 ans de mathématiques ».

Une exposition photos en noir et blanc retrace l'histoire de la construction des bâtiments à partir de 1965, avec la cathédrale en fond de décor.
Un véritable contraste s'établit entre l'ancien et le nouveau bâtiment lié au fonctionnement actuel de l'UFR.
Ce fut également l'occasion de retrouvailles avec d'anciens collègues qui ont travaillé pendant plusieurs années au sein des bâtiments.
Enfin, la présence de Mme Jeanine Le Minor, ancienne Vice-Présidente de l'Université Louis Pasteur a été l'occasion de faire un véritable retour sur l'histoire de l'architecture particulière des bâtiments Descartes.

Google Hash Code  Février 2017

Une équipe de l'UFR en finale du Google Hash Code 2017 !
Google Hash Code est une compétition internationale de programmation par équipe pour les étudiants et les professionnels d'Europe, du Moyen-Orient et d'Afrique.

Il s'agit de composer une équipe de 2 à 4 personnes, de choisir son langage de programmation favori et de trouver une solution à un problème d'ingénierie réel posé par Google. Plus de 10000 équipes de plus de 100 pays concourraient à l'édition 2017.

Le Département d'Informatique a organisé cette année son premier "hub" pour cette compétition. Une petite trentaine de nos étudiants et collègues ont croisé le code avec les quelques 26000 autres participants.
L'équipe Bibeleskaes, composée des enseignants-chercheurs Cédric Bastoul et Vincent Loechner, et des missionnés d'enseignement Harenome Razanajato et Maxime Schmitt, s'est distinguée en terminant première de France et 9ème internationale à la phase de qualification où il s'agissait d'optimiser les serveurs de Youtube.
L'aventure s'est poursuivie à la grande finale le 1er avril dans les locaux de Google à Paris à la deuxième place de France et la 34ème internationale dans un défi de placement et connexion de routeurs wifi.

Rendez-vous l'année prochaine pour tenir le rang de l'informatique à Strasbourg !